Allemagne : montre connectée & surveillance enfant, interdiction

Juridique - Législation - Posté on 20 Nov 2017 at 11:24 par cnis-mag

JoanDragonfly

L’autorité de régulation Allemande des réseaux Fédéraux Bundesnetzagentur a déclaré hors la loi les « montres intelligentes » (du type jouet destiné à un jeune public). Ces appareils, précise le communiqué de l’Agence, sont dotés d’une application offrant à une personne distante d’appeler discrètement le terminal mobile et d’écouter, à l’insu du porteur, les conversations ambiantes… à des fins de surveillance préventive arguent les vendeurs. Ce sont là des appareils d’espionnage, rétorquent les autorités Allemandes, et par conséquent interdits dans la totalité du territoire Fédéral. Certains parents les utilisaient notamment pour espionner à distance le travail des instituteurs durant les heures de classe, s’indignent les fonctionnaires Germains.

La Bundesnetzagentur demande donc aux parents de détruire eux-mêmes l’appareil et d’en apporter la preuve auprès des fonctionnaires de l’Agence.

Né dans les années 2012/2014, le business des périphériques de flicage pour enfants connaît une véritable explosion en termes de modèles mis sur le marché. A l’approche des fêtes de fin d’année, les comparatifs chantant les louanges de ce bigbrotherisme de maternelle se multiplient dans la presse high-tech grand public

Laisser une réponse