Arriver épié par la Chine

Actualités - Hack - Posté on 23 Nov 2016 at 6:55 par cnis-mag
Uncalno Tekno

Uncalno Tekno

A chaque jour son Troyen Android. Celui-ci a été détecté par l’équipe de Kryptowire et concerne plusieurs modèles de terminaux mobiles utilisant un firmware d’origine Shanghai Adups Technology.

L’envoi discret d’informations contenues dans ces téléphones ne sert, affirme le constructeur, qu’à établir des métriques et récolter des données destinées à l’amélioration du support client. Au nombre de ces données récoltées pour le bien-être des usagers, Kryptowire a compté les identifiant Imsi et IMEI, le contenu des SMS, l’historique des appels, le carnet d’adresse local.

La semaine passée, ont été mises à l’index les marques de téléphone BLU, Infinix, Doogee, Leagoo, IKU, Beeline et Xolo, toutes d’origine Chinoise, toutes visant le marché d’entrée de gamme, toutes utilisant un mécanisme de mise à jour fonctionnant avec des droits « root » et transmettant ses informations sans le moindre chiffrement. Attaque MIM garantie à court terme. La vulnérabilité a été découverte et décrite avec force détails par l’équipe d’Anubis Network.

Les chercheurs estiment que sont ainsi vulnérables près de 55 modèles de terminaux mobiles, vendus sous plus de 7 ou 8 marques soit un total de 2,8 millions d’appareil.

Laisser une réponse