Cyber-casse : Fuite Swift et Roupies pourries

Actualités - Hack - Posté on 17 Avr 2018 at 5:38 par cnis-mag

Ricky Leong

4,8 millions d’Euros se sont évaporés lors d’un cyber-casse perpétré via le réseau bancaire international Swift, dont a été victime la City Union Bank de Kumbakonam (Inde). Le communiqué émis par cette société explique comment ont été émis des ordres de payement via plusieurs organismes (la Standard Chartered Bank de NYC, une banque de Bombay, la filiale de Francfort de la Standard Chartered via un autre établissement situé en Turquie). Un des ordres d’un montant d’un demi-million de dollars a immédiatement été refusé, le second, de 300 000 USD, a été validé, puis contesté une fois la fraude constatée. Une troisième opération, de 100 000 USD émise par Bank of America via un comptoir Chinois, a été conduite à son terme, le bénéficiaire ( probablement une mule) ayant fourni des documents justificatifs forgés.

Swift a fait l’objet d’une importante mise à niveau il y a un peu moins d’un an, suite à une série de détournement spectaculaires : 170 millions de dollars l’an passé (Bank of India), 81 millions de dollars en 2016 (Bengladesh Central Bank). Outre ces hémorragies spectaculaires, le réseau bancaire était depuis longtemps considéré comme le mirador de flicage préféré des services d’espionnages, NSA en tête. Un soupçon confirmé par les révélations d’Edward Snowden en 2013 et notamment diffusé par nos confrères du Spiegel.

Laisser une réponse