EMC World 2012 : le monde n’est que données, stockage et Cloud

Actualités - Conférence - Posté on 24 Mai 2012 at 8:02 par cnis-mag

EMC World, Las Vegas Sans surprise, l’édition 2012 d’EMC World (plus de 13 000 participants attendus) est placée sous le signe du Cloud et du Big Data. Une orientation déjà annoncée l’an passé, mais qui se traduit aujourd’hui avec une multitude d’annonces concrètes, et le lancement immédiat ou prévu dans un proche avenir de 42 nouveaux produits.

L’évolution du monde du stockage grâce à une architecture Cloud désormais indispensable et même prédominante pousse vers la notion de « Data Scientist ». Un nouveau concept qui découle naturellement d’un monde centré sur la donnée selon Joe Tucci, Chairman, Président et CEO d’EMC. Il donnera d’ailleurs lieu à deux jours dédiés baptisés « Data Science Summit » directement à la suite d’EMC world. Cette manifestation se fait sous la houlette de Greenplum, spécialiste du Big Data et de bases de données, une société rachetée par EMC. Structurée ou non, voire à moitié, la prise en compte de toutes les données dans le Big Data permettra d’imaginer une nouvelle manière d’envisager le business grâce à de nouvelles applications telles de la Sécurité Dynamique ou de l’analyse prédictive, des applications « poussées », entre autres, par EMC grâce à ses différents rachats.

Joe Tucci, CEO EMC

Extension de la Série VMAX

Parmi les annonces importantes, il est à noter l’arrivée de nouveaux modèles dans la famille VMAX. Les VMAX 40K, 20K et 10K. Ces nouvelles armoires de stockage participent activement dans la stratégie Cloud Hybride d’EMC car elles sont spécifiquement conçues pour faciliter l’intégration des environnements de stockage hétérogènes des entreprises en un unique pool de ressources. Le modèle 40K est le haut de gamme tant en termes de performance (multipliée par 3 par rapport à la concurrence selon le constructeur avec 52 Gb/s de bande passante) que de capacité (multipliée par 2 toujours selon la même source) et d’évolution. Haute disponibilité oblige, ses éléments de base sont redondants (Symmetrix Director adapté à ce modèle, les interfaces au Virtual Matrix Interconnect …). Globalement un 40 K supporte jusqu’à 32 processeurs 2,8 GHz Intel Xeon 6-core et côté système, on peut aller jusqu’à interconnecter 8 « 40K » ensemble, alors que chacun supporte 2 To de mémoire cache pour une bande passante de 400 Gb/s. Alors que le modèle 40K a jusqu’à 4 Po (avec des disques 3,5’’ et 3,2 Po avec du 2,5’’), le 20K n’est qu’à 2 alors que le 10K s’arrête à 1,5 Po avec respectivement 3200, 2400 et 1080 disques maximum. En bref, 33% de disques en plus pour 33% d’espace en moins d’utilisé et 27% de puissance en plus alors que le poids est allégé de 35% selon EMC. Notons l’apparition de nouveaux 2,5’’ eMLC (Multi-Level Cell) EFD (Enterprise Flash drive) face aux SLC déjà sur le marché depuis 2008. Cela correspondrait à une économie de 20% en termes de $/Go. Seul le TCO (coût d’usage) évolue ici car les performances restent les mêmes.

Sur le plan logiciel et plus particulièrement côté sécurité, le FTS, Federated Tiered Storage permet de contrôler l’intégrité des données et ce, même si la marque de l’armoire n’est pas EMC. La famille VMAX profite également de la fonction FAST (Fully Automated Storage Tiering, façon de hiérarchiser le stockage des données) appliqué à la réplication de données ainsi que de l’intégration de Recoverpoint (existence de plusieurs points de restauration et ce, en continu). La gamme de logiciels SRDF (Symmetrix Remote Data Facility, réplication de stockage à distance dans le cadre de la reprise ou la continuité d’activité) s’applique également aux matériels non EMC. FAST VP (Virtual Pool) est aussi disponible, versions pour mainframes (System z et IBM i) y comprises tout comme les VMAX et les VPLEX sont supportés par Unisphere et que bientôt on aura ProSphere, de la gestion de stockage cloud (pour surveiller et analyser les niveaux de service de stockage d’une infrastructure virtuelle) valable pour toutes les gammes EMC dont la VMAX.

Laisser une réponse