En anglais, Twitter veut dire « cuit, cuit, cuit »

Actualités - Hack - Posté on 03 Juil 2009 at 8:28 par cnis-mag

mikebairdIl y a les véritables bugs qui affectent Twitter et ses services périphériques, il y a les remarques fort désobligeantes de Matthieu Suiche qui ose laisser entendre qu’un mot de passe de 4 lettres ou chiffres ne serait pas suffisant pour protéger un accès (ce qui rappelle étrangement certains propos sur la sécurité de Bluetooth), et il y a Aviv Raff, encore plus désagréable, qui vient d’ouvrir, comme promis, son « mois du bug Twitter », MoTB avec un XSS très simple visant le service bit.ly. (Corrigé après un mois et demi d’efforts de la part des concepteurs). Juillet sera chaud dans le Web deuxzéro.

Toujours dans le petit musée des horreurs « gazouillées » -puisque le mot Twitter évoque la douceur d’un chant d’oiseau- signalons ce petit développement découvert sur le forum Open Framework. Il s’agit d’un outil de capture de frappe clavier (keylogger) capable d’expédier sur Twitter les séquences interceptées. Grâce au Web 2.0, le carding vient de franchir un pas de géant.

Laisser une réponse