Google fait du liège par tous les bouts

Actualités - Alerte - Posté on 22 Mar 2010 at 8:21 par cnis-mag

Serait-ce l’imminence du concours de hacking P0wn20wn de la prochaine CanSecWest ? toujours est-il que Google colmate d’un seul coup 11 trous affectant son navigateur Chrome, dont un en particulier ayant valu à son inventeur la fameuse Leet bounty d’un montant de 1337$. C’est la première attribution du genre. Comme le fait remarquer ironiquement un intervenant sur le site Secunia, le correctif cumulatif de ces failles, dont une hautement critique a été publié moins d’une journée après divulgation publique. Seuls quelques esprits franchement tordus pourraient imaginer qu’il puisse exister une sorte de “réserve à bugs de première catégorie” que les éditeurs américains ne corrigeraient qu’en dernier ressort, lorsque le fait serait connu du grand public. C’est avec de telles histoires que l’on devient paranoïaque et que l’on finit par soupçonner l’existence d’une “backdoor NSA” dans le moindre bout de code. D’ailleurs, qui pourrait soupçonner Google de trop s’acoquiner avec les Agences Fédérales à trois lettres?

Laisser une réponse