Hack : Tic, nack, tic, nack, ntp perd le tempo

Actualités - Hack - Posté on 23 Oct 2015 at 1:33 par cnis-mag
crédit : Robbert van der Steeg

crédit : Robbert van der Steeg

Ntp, le protocole destiné à distribuer un signal horaire à l’ensemble des ordinateurs d’un réseau, est susceptible de se faire attaquer, explique l’alerte de sécurité Talos. Ars Technica développe la question et se répand en explications techniques passionnantes, d’autant plus passionnantes que bien des protocoles de sécurité (à commencer par ceux utilisés par les réseaux de distributeurs automatiques de billet et autres procédés de chiffrement utilisant TLS) ont besoin d’une référence temporelle précise qui ne puisse « remonter » dans le temps.

A l’heure actuelle (sic), un unique récepteur GPS (8 dollars sur eBay) peut alimenter un serveur ntpd local, qui, à son tour, pourra distribuer une heure précise à toutes les machines d’un même réseau. Certes, il ne présentera pas les caractéristiques de résilience, de robustesse et d’autonomie d’un équipement professionnel, mais il sera bien moins facilement attaquable qu’une requête ntp.

Laisser une réponse