Hadopi : fleurs de Cassandre

Actualités - Société - Posté on 21 Sep 2011 at 9:50 par cnis-mag

Nos éminents confrères de PC-INpact viennent de publier deux articles, l’un sur les réactions de Nicolas Seydoux (un tenant de l’industrie du divertissement), l’autre sur les statistiques impressionnantes des procédures administratives d’Hadopi. L’approche des échéances électorales semble frapper la Commission et ses défenseurs d’une frénésie inquiète… des emplois sont en jeu, des budgets pharaoniques, une machine de guerre corporatiste sans précédent, des pressions qui poussent même certains officiels à assimiler les opposants d’Hadopi à des malades mentaux. Propos définitifs sinistres résonant d’échos historiques encore plus sinistres …

Ce « après nous le déluge » promet une fin du monde à toute personne osant prôner une solution différente (la notion de « licence globale » est ici clairement visée) ou plus radicale (imposition des opérateurs selon une péréquation C .A. Adsl/volume de trafic routé) montre à quel point le dialogue entre partisans et opposants a été coupé, à quel point les positions de chacun sont devenues totalement dogmatiques, dénuées de la moindre réflexion ou analyse. L’on en viendrait à souhaiter être transporté après le 7 mai 2012. Ne serait-ce que pour ne plus entendre cette surenchère verbale …

Laisser une réponse