Machines à voter : made in USA only

Politique - Stratégie - Posté on 22 Oct 2018 at 6:23 par cnis-mag

Inlassable témoin des activités sénatoriales US, le magazine The Hill attire l’attention de ses lecteurs sur une nouvelle proposition de loi visant à dissuader l’achat et l’usage de machines à voter provenant d’équipementiers étrangers ou d’entreprises qui seraient contrôlées par des ressortissants d’un autre pays. Contrevenir à cette loi serait sanctionnée par une amende de 100 000 USD, une paille comparée au chiffre d’affaires réalisé par n’importe quel acteur de ce secteur. Une clause particulière exclue de ce bannissement les sociétés situées sur les terres des « Five Eyes » (Royaumes Unis, Canada, Nouvelle Zélande et Australie).

La France, toujours en avance sur la législation d’Outre Atlantique, supporte cette proposition avec entrain puisqu’une partie des isoloirs électroniques utilisés dans l’hexagone est fabriquée aux Etats Unis (Ivonic). Le gros du marché est détenu par des productions Hollandaises (Nedap) et Espagnoles (Indra).

Laisser une réponse