Ping ? Bonjour, c’est la police

Actualités - Société - Posté on 29 Avr 2011 at 12:14 par cnis-mag

Le FBI se lancera, dans les semaines à venir, à une vaste opération de désinfection à distance visant les machines touchées par le botnet Coreflood. Pour peu bien sûr que les systèmes en question aient préalablement été identifiés par le Ministère Américain de la Justice et que les victimes aient donné leur accord, nous apprend Network World. Cette action, très discutée dans les milieux de la sécurité, fait suite à la récente prise de contrôle par la police de cinq C&C pilotant le botnet Coreflood. Aux Etats-Unis, toute action des services Fédéraux cherchant à concurrencer la libre entreprise ou grignoter les prérogatives du secteur privé est considéré comme un interventionnisme insupportable et une dérive cryptocommuniste. Des policiers qui se transforment en service antivirus cloudifié… comment diantre vont réagir les Symantec, McAfee et proches cousins d’Amérique ?

Laisser une réponse