Pour quelques fuites de plus …

Actualités - Fuite d'information - Posté on 20 Nov 2018 at 9:42 par cnis-mag

Les hôpitaux US cherchent à se refaire une santé après une série de cyber-intrusions répertoriées par Databreaches.net. Au moins 21 000 enregistrements concernant des citoyens Californiens, potentiellement 190 000 autres victimes résidant sur le territoire US pourraient être victimes d’une faille provoquée par la compromission de comptes de messagerie de HealthEquity, un organisme de gestion des cotisations santé. L’accès aux comptes de messagerie auraient été limités à quelques jours durant le mois d’octobre, ce qui n’explique pas pour quelle raison l’organisme offre aux victimes 5 années de vérification des activités bancaires et plusieurs autres services d’aides aux victimes de vol d’identité.

Fuite Ă©galement des fichiers du New York Oncology Hematology touchant 128 000 personnes, personnel soignant et patients.

Ce même jour, on apprend que le St. John’s Episcopal Hospital/ Episcopal Health Services alerte ses patients d’une mésaventure comparable, également provoquée par le piratage d’une boîte de messagerie survenu entre fin août et début octobre dernier.

Mais la perte de données la plus terrifiante rendue publique le 18 novembre dernier est indiscutablement celle touchant près de 17 000 clients de la chaîne de pubs « brewhouse and kitchen ». On se croirait revenu aux heures les plus sombres de Shaun of the Dead ou d’un autre long-métrage de la série Blood and Ice Cream.

Laisser une réponse