Qui Grok* Grehack en groupe agrée

Conférence - Manifestations - Posté on 02 Juil 2015 at 4:47 par cnis-mag

vinlos86 Une journée de conférences Infosec … et une nuit pour l’inévitable CTF, GreHack « 3rd Panick » se déroulera le 20 novembre prochain, après une petite année d’interruption. Novembre, trop tôt pour achever ce périple Grenoblois par une ride-session à Chamrousse, trop tard pour tenter quelques couennes en Chartreuse. Période idéale donc pour écouter studieusement les présentations « sécu » qui se succèderont dans les amphis de l’Ensimag de Grenoble.

L’appel à communication vient d’être lancé. Le programme est en tout point comparable à ce que l’on peut attendre d’une conférence sur la SSI : intrusions logicielles et matérielles, compromissions et PoC divers dans les secteurs de la mobilité, de l’IoT, du Scada (OIV en français), camouflage de code, reverse… toute proposition sera examinée avec attention par le comité de lecture. Un comité et une organisation, doit-on préciser au passage, qui n’est plus exclusivement « universitaire ».

Des « Rump sessions » seront également ouvertes, ainsi que quelques ateliers ne demandant pas une préparation aussi formelle. Déjà, les hackerspace locaux et chercheurs indépendants ont été contactés. Toute autre bonne volonté de participation sera la bienvenue, les organisateurs attendent les propositions de chacun.

GreHack fait partie de cette nouvelle génération de réunions techniques régionales, telle que Botconf l’itinérante ou que Coriin à Lille, qui cherchent non seulement à montrer que les compétences et les recherches SSI ne sont pas exclusivement parisiennes, mais qui représentent également un pôle de compétence locale en matière de sécurité informatique, là où les entreprises se sentent souvent oubliées par les institutions nationales.

D’autres informations suivront, publiées sur le site http://grehack.fr/. L’ancien serveur Web Grehack.org doit être considéré comme « deprecated » (c’est comme ça qu’on parle dans ce milieu de sorciers du code, paraît-il)

* NdlC Note de la correctrice : Terme de Geek tendance dure et « canal historique » issu d’un roman de Heinlein (En terre étrangère) signifiant « comprendre dans sa complétude ». Je groke, donc je hacke. ACK ?

Laisser une réponse