Sécurité et menaces homéopathiques

Actualités - Société - Posté on 04 mai 2010 at 8:08 par cnis-mag

NewsBiscuit, journal satyrique Britannique composé à 100 % de « scoops » totalement inventés, se lance dans la sécurité et alerte ses lecteurs d’une nouvelle tendance terroriste : la bombe homéopathique. Il s’agit en fait d’une bombe chimique conventionnelle revue et corrigée par un groupe d’activistes New Age, qui a appliqué aux composés de ladite bombe une dilution dans de l’eau dans des proportions de quelques parties par million, selon les procédés en usage en homéopathie. Cette technique, expliquent les services de sécurité de Sa Gracieuse Majesté, est d’autant plus dangereuse que pas plus les détecteurs électroniques d’explosifs ou le flair des Beagles utilisés dans les aéroports ne peuvent détecter des proportions aussi ténues. Les bombes peuvent ainsi passer au nez et à la barbe des services de sécurité, et l’on risque de voir se renforcer les interdictions de transport des liquides dans les installations aéroportuaires.
Il est à remarquer que le principe homéopathique s’étend à toute la sécurité, y comprise celle touchant les secteurs des Technologies de l’Information. Nul ne conteste aujourd’hui qu’un virus injecté depuis une clef USB de 64 Mo est tout aussi explosif une fois dispersé sur un disque de 1 ou 2 Téraoctets, voir une baie de stockage ou un SAN tout entier. Une attaque XSS conçue sur un ordinateur portable relié à un poste client via un simple câble Ethernet croisé ne perd rien de sa virulence lorsqu’il est transposé sur Internet, alors que la proportion entre le milieu et le principe actif n’est que de 1 par milliard de milliards. Idem pour ce qui concerne les usagers ou certains administrateurs : les comportements « irresponsables » régulièrement constatés sur les ordinateurs familiaux (ouverture de spam avec attachement, visite de sites « roses » ou de téléchargement audio-vidéo etc) conservent le même pouvoir destructeur sur un réseau d’entreprise, fût-il 150 000 fois plus important que le réseau domestique. En informatique probablement plus qu’en médecine, l’homéopathie est une science exacte qui ne doit rien à l’effet placebo.

Laisser une réponse