Shell : fuites d’identité signées par des huiles

Actualités - Fuite d'information - Posté on 17 Fév 2010 at 12:01 par cnis-mag

Shell se serait fait voler, révèle nos confrères d’IT Pro, 170 000 identités issues d’un de ses fichiers du personnel. La liste de ces employés aurait été expédiée à plusieurs organisations non gouvernementales, dont Greenpeace et RoyalDutchShellplc.com, un site très « anti-Shell ». Lequel site raconte dans le détail les pressions exercées par le groupe pétrolier pour que lesdites organisations détruisent illico cette liste. Selon un informateur de ce même site, la fuite serait probablement liée à une négligence de configuration : « Active Directory (parts of it anyway) have been left open for use by RDS’s diverse collection of systems » précise le correspondant, qui s’étonne qu’une telle mésaventure ne soit pas survenue plus tôt.

L’envoi de ce fichier était, précisent nos confrères d’IT Pro, accompagné d’une lettre prétendument émise par des employés de l’entreprise.

De son côté, Shell a annoncé ouvrir une enquête pour localiser l’origine de la fuite, et minimise l’affaire en précisant que cette perte de données ne pose aucun problème de sécurité. Pour les personnes dont le nom et les coordonnées téléphoniques ont été mises dans la nature, cela est nettement moins sûr. Si l’hypothèse avancée par le correspondant anonyme du site Royaldutchshellplc se confirme, la compagnie pourrait se voir infliger une amende au titre du Data Protection Act

Laisser une réponse