Un fichier de police qui fuite

Actualités - Fuite d'information - Posté on 14 Déc 2018 at 6:26 par cnis-mag

CyberGhostVPN

Nos confrères de l’Express révèlent qu’un fichier appartenant au syndicat de police Alliance a fuité et se retrouverait sur le (sic) « darknet ». Moins de 500 identités se retrouvent « dans la nature », ce qui classe ce sinistre dans la tranche basse des accidents de cette nature, mais les données contenues sont véritablement compromettantes : noms, emails, numéro de téléphone, parfois même affectations.

Alliance, syndicat historiquement situé à droite et généralement assez favorable au fichage et à l’exploitation de ce genre d’outil, devient à son tour victime des dangers immédiats que peuvent provoquer la mauvaise gestion de ces bases de données. Le secrétaire général adjoint de l’organisation, Frédéric Lagache, explique aux journalistes que « …nos fichiers sont maintenant entièrement chiffrés et sécurisés ». Ce qui laisserait entendre qu’il y avait un «avant » dépourvu de la moindre protection. D’autres indices permettent d’imaginer qu’une bonne lecture des recommandations Owasp auraient pu éviter cet accident. En pleine polémique sur la pertinence du fameux « fichier S », un an après l’hémorragie des 2600 identités d’agents du Renseignement Français, cette mésaventure rappelle que ces « cyber-armes » sont à double tranchant, et que les deux côtés sont aussi bien aiguisés l’un que l’autre.

Laisser une réponse