Comment s’appelle une APT qui vise la Chine ?

Actualités - Société - Posté on 10 Août 2011 at 9:49 par cnis-mag

« Nous aussi, on nous attaque » clame le gouvernement Chinois. Et pas qu’un peu, puisque nous avons essuyé plus d’un demi-million d’attaques l’an passé, disent en substance les techniciens du Cert CC Chinois. 14,7% de ces attaques sembleraient même provenir des Etats-Unis. Ce communiqué a été relayé notamment par Threat Post, qui fait remarquer que cette déclaration intervient le surlendemain de l’article que le Quotidien du Peuple publiait en réponse à une étude assez accusatrice diffusée la semaine passée par McAfee.

Cette guéguerre des communiqués peut être interprétée à la fois comme une opération diplomatique de dédiabolisation de la Chine sur le terrain de la cyber-guerre, et une volonté de dialogue avec les pays occidentaux. Généralement, lorsque les relations sont tendues, les sites officiels de l’Empire du Milieu font preuve d’un mutisme absolu. En se montrant en position de « victime », le Cert de Pékin botte en touche et renvoie les commentateurs d’Aurora, Titan Rain et Dragon Night à leurs chères études.

1 commentaire

Laisser une réponse