Nagra Kudelski dans la sécurité réseau… « par prudence »

Actualités - Société - Posté on 09 Nov 2011 at 7:08 par cnis-mag

Il est des noms qui inspirent l’admiration et qui sont devenus synonymes de l’objet fabriqué parfait. Un Lalique, un Steinway, une Bugatti… Nagra, pour les journalistes, c’est LE magnétophone mythique, une mécanique de précision, une électronique de haute volée. Mais le MP3 a laminé le marché (y compris celui réservé aux preneurs de son professionnels) et l’absence de dynamique a formaté les oreilles de bien des internautes. Ce risque de naufrage, l’entreprise Nagra Kudelski l’avait évité depuis longtemps, en se diversifiant et en devenant l’un des acteurs les plus réputés dans le domaine du chiffrement de flux audio et vidéo. Ces « protections nagravision » étaient la hantise des pirates de la télévision par satellite.

Mais la TNT a renvoyé les satellites au fin fond de leurs points de Lagrange, la télévision sur Internet a remplacé, en Europe, une grand partie des paraboles et des antennes râteau. Malmenée par la situation économique générale, Nagra doit dégraisser ses effectifs, économiser 90 millions de F.S., trouver de nouvelles voies, se séparer de son métier historique (l’audio) en créant une « spin off » qui demeure cependant dans le giron familial Kudelski. Et surtout adapter ses activités « protection des flux » aux liaisons Internet en général et au secteur de l’IP-TV en particulier.

Outre cette évolution du métier de Nagra, l’entreprise espère trouver de nouveaux marchés dans la prestation de services purement « sécurité réseau », en créant une « Cybersecurity unit » spécialisée dans la protection de données, nous apprend le communiqué du groupe. Reste que les demandes en sécurité des réseaux d’opérateurs pourraient bien être assez éloignées de celles des réseaux d’entreprise existant dans l’espace public. En outre, les places sont devenues assez chères, ces derniers temps. L’époque des « startups » a fait place à l’ère des « développements par croissance externe » : il faut avoir fait ses preuves pour survivre ou pour valoir quelque chose, ce qui n’est pas encore le cas de Kudelski dans ce domaine précis …

Laisser une réponse