CA, du DLP en attaque indirecte

Fusion-acquisition - Stratégie - Posté on 12 Jan 2009 at 8:47 par cnis-mag

christianetcieC.A. annonçait, en ce début de semaine, la signature d’un accord visant à absorber le New-Yorkais d’Orchestria Corporation, spécialiste du DLP (data leak prevention, système de contrôle des fuites d’information). En ces temps de « folie DLP » où tout le monde rachète tout le monde, Computer Associates pourrait bien « créer la surprise », comme disent les journalistes sportifs. Car en lisant attentivement le communiqué de l’éditeur, l’on remarque la phrase suivante : « Associée aux technologies de gestion des accès et des identités mises au point par CA , la solution de DLP d’Orchestria permettra de faire de la gestion des accès et des identités une solution complète de sécurité informatique »

En d’autres termes, CA attaque « par la bande », sous prétexte de DLP, le marché de la gestion d’identité de ses voisins et concurrents (et parfois même partenaires) IBM et Oracle. Lesquels, bien que possédant une place plus que confortable dans le domaine de cette gestion d’identité, sont peut-être moins perçus comme des spécialistes de la gestion des échanges et des contenus. Sera-ce l’occasion pour le bras sécurité d’IBM, les géorgiens d’ISS, d’enrichir un peu plus l’offre DLP qui, de manière très schématique, se limitait plus ou moins à l’offre « gestion des identités » de Tivoli ?

Laisser une réponse