Grand hack et petits truands

Actualités - Hack - Posté on 21 Nov 2016 at 3:50 par cnis-mag
Luc Mercelis

Luc Mercelis

La police Britannique, nous apprend le Daily Mail, vient d’arrêter trois personnes suspectées d’avoir participé au hack de l’opérateur de téléphonie mobile Three Telecom. Le butin s’élève à 6 millions d’identités, avec nom, prénom, adresse, date de naissance et, bien sûr, numéro de téléphone. Les numéros de compte et identités bancaires n’auraient, assure l’opérateur, pas pu être accédés par ces pirates.

Un coup perpétré par un gang Russo-Sino-mafieux international ? Que Nenni ! Des hackers vivant dans le royaume de Sa Gracieuse Majesté, et dont la principale préoccupation était de profiter des données afin de commander de nouveaux terminaux mobiles, interceptés à la livraison puis rapidement écoulés sur le marché via des sites d’enchères. La disproportion entre l’ampleur du sinistre informatique et l’exploitation très « artisanal » des données indique à quel point se banalise la délinquance informatique.

Laisser une réponse