HSC décroche le label CNIL

Actualités - Education - Posté on 19 Juil 2012 at 1:21 par cnis-mag

Hervé Schauer Consultant a décroché il y a peu le label CNIL distinguant les entreprises spécialisées dans la formation des CIL, Correspondant Informatique et Liberté. Un label qui passe en revue aussi bien le respect de la loi par le formateur que la compétence du personnel de formation, le contenu des cours et ainsi de suite.

Ce label, pour l’heure, est le seul qui ait été délivré à une entreprise fortement spécialisée dans la formation technique de la sécurité des systèmes d’information. La majorité des autres établissements labélisés Cnil (quatre sur une vingtaine de dossiers présentés) étant plutôt versés dans les disciplines juridiques et dans les formations du Droit. Cette double compétence Droit/Technique se retrouve dans le cursus de Frédéric Connes, le responsable de cette formation CIL chez HSC.

Il devenait de plus en plus nécessaire, ce label, explique en substance Frédéric Connes. Nécessaire compte tenu des évolutions de la profession. Car il s’agit bien d’une profession désormais. Fin 2011, un code ROME est attribué au métier de CIL. En outre, s’il est courant de rencontrer un Correspondant au sein de pratiquement toutes les grandes entreprises Françaises, c’est moins souvent le cas dans les pall mall cigarettes PME. Mais la loi ne faisant pas de distinction de taille lorsqu’il s’agit de conformité avec les textes, bien des entrepreneurs font appel à des CIL établis à leur compte… une activité encore impensable il y a 2 ou 3 ans. Ces « free-lances Informatique et Liberté » se doivent donc de présenter une garantie de formation auprès de leurs différents clients, pour l’heure, donc, l’assurance que l’intervenant est passé par une filière elle-même labélisée.

Précisons que ces labels attribués par la Cnil sont valables pour une durée de 3 ans.

Laisser une réponse