janvier 9th, 2019

Drone de drame

Posté on 09 Jan 2019 at 8:17

C’est la seconde fois en moins d’un mois qu’un aéroport Londonien (cette fois, il s’agit de Heathrow) est contraint de clouer les appareils au sol en raison de la présence d’un drone ou appareil télécommandé, rapporte CNN ou le Times. Plus de 100 000 voyageurs, 760 vols ont été affectés par ce blocage. Déjà, le 20 décembre, un incident comparable avait gelé le trafic de l’aéroport de Gatwick.

En réponse à ces « menaces », les deux aéroports auraient immédiatement investi « plusieurs millions de Livres Sterling » pour protéger l’espace aérien à proximité des pistes, rapporte l’agence Reuter. Lance-filets ? Brouilleurs UHF ? (Toujours risqué en zone aéroportuaire), rapaces dressés à la chasse d’appareils ? La nature du matériel utilisé n’est pas révélée. Elle serait, précise la dépêche, d’un niveau comparable à ce qu’utilisent les forces armées.

… ce qui ne veut pas dire grand chose d’un point de vue technique. Si les drones sont effectivement largement utilisés par les forces armées modernes, c’est principalement sous forme de vecteurs d’attaque ou de surveillance/renseignement. Les instruments et techniques servant à détecter et intercepter des appareils hostiles laissent encore largement à désirer. Si de telles contre-mesures existaient réellement, le nombre de victimes de grenades larguées par des « quadcoptères » en Irak, en Syrie, en Israël, serait nettement moins élevé.

Fuites Allemandes : Nebel, nur Nebel

Posté on 09 Jan 2019 at 8:17

Le magazine Bild décrit fort bien l’épaisseur du brouillard qui noie l’affaire du fichier des personnalités Allemandes diffusé via Twitter. Les experts patentés du monde InfoSec imaginent des scénarii particulièrement alambiqués, sans même se poser la question fondamentale : comment les coordonnées privées de la Chancelière et du Président de l’Etat Fédéral, mélangées avec celles de journalistes et d’hommes d’affaires, se seraient-elles trouvées compilées dans un seul et même fichier ? Car la question est moins de savoir s’il y a eu piratage des ordinateurs de l’Administration Allemande ou découverte d’une énième ressource AWS, que de déterminer à qui a incombé la responsabilité de constituer ce ou ces fichiers nominatifs dressés en dépit du RGPD.

Cisco, un gestionnaire de licence fébrile

Posté on 09 Jan 2019 at 8:06

 

 

Les rustines Cisco mériteraient de figurer au palmarès des bonnes pratiques en matière de politique de mot de passe. La dernière en date porte le doux nom de ciscocm.CSCvk30822_v1.0.k3.cop.sgn. Elle affecte le Prime Licence Manager et pourrait offrir le flanc à une attaque en injection SQL.

Une année qui débute trous en douceur

Posté on 09 Jan 2019 at 7:00

Un peu moins d’une cinquantaine de défauts (dont 7 « critiques ») corrigés par Microsoft, quelques failles également chez Adobe, mais aucun de ces problèmes n’est activement exploité.

Le bulletin Adobe est quasiment anémique. Et cela faisait bien longtemps que le tableau de bord classant les défauts en termes de gravité n’avait pas été aussi vert. Une seule (et très improbablement exploitable) faille a fait l’objet d’une divulgation à ce jour, la CVE-2019-0579 affectant le moteur de base de données Jet. A noter, au nombre des problèmes critiques, deux inconsistances dans Hyper-V susceptibles de pouvoir être exploitées à distance. Ce sont les CVE-2019-0551 et CVE-2019-0550. Aucune analyse technique détaillée n’a été divulguée jusqu’à présent.

TOP FIVE Most Viewed Posts
Publicité

MORE_POSTS

Archives

janvier 2019
lun mar mer jeu ven sam dim
« Déc   Mar »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031